L’enseignement de la lecture littéraire

téléchargement (8)Cet automne, le RIRE met en vedette un dossier thématique sur l’enseignement de la lecture littéraire. Judith Emery-Bruneau, chercheuse à l’Université du Québec en Outaouais, signe un article dans lequel elle présente les principaux résultats de sa recherche sur les conceptions et les pratiques des enseignants et des futurs enseignants en lecture littéraire.

Pour accompagner cet article et outiller les enseignants, le RIRE a repéré dans ses signets de l’information en lien avec la recherche et des ressources sur l’enseignement de la lecture littéraire susceptibles de les intéresser.

Conceptions et pratiques personnelles et didactiques de la lecture littéraire d’étudiants en enseignement du français au secondaire

par Judith Émery-Bruneau, professeure de didactique du français, Université du Québec en Outaouais

À partir des résultats obtenus, cette thèse soutient qu’il est impératif de former des enseignants de français qui ne seront pas que des animateurs passionnés de lecture ou que des guides interprétatifs, mais qui seront aussi des professionnels réfléchis, outillés, sensibles, capables de faire vivre aux élèves des démarches inductives qui les pousseront à trouver la source de leur sensibilité et de leur réflexivité en lecture littéraire pour se développer et mieux se comprendre comme sujets-lecteurs.

Pour que les étudiants en enseignement du français au secondaire deviennent des « sujets-lecteurs-enseignants » engagés dans un rapport à la lecture littéraire pluridimensionnel, dynamique et conscient, il semble inévitable de les amener à prendre en compte leur rapport à la lecture littéraire, dans toutes ses dimensions, dans sa dynamique et dans ses interrelations, dans la façon dont elles sont articulées, réfléchies et mise à distance pour leur permettre de transformer leur rapport à la lecture littéraire, car c’est de la transformation consciente que nait la formation réfléchie.

Cette thèse de doctorat a permis d’expliquer les raisons pour lesquelles les étudiants québécois en formation à l’enseignement du français au secondaire ont un ensemble de pratiques et de conceptions multiples et hétéroclites de la lecture littéraire et de son enseignement, et que leurs expériences – personnelle et scolaire – ont influencé leur rapport à la lecture littéraire et leurs intentions didactiques.

Ces étudiants ont en effet reçu une formation hétérogène en lecture de textes littéraires au secondaire et au postsecondaire, formation qui a davantage été menée par la subjectivité de leurs enseignants (choix des contenus, des corpus, des approches, des pratiques) car, dans le contexte québécois dans lequel ils ont évolué (MÉQ, 1994; MÉQ, 1995; MÉQ, 2001), aucun corpus national ni aucune approche de l’enseignement des textes littéraires aux écoles primaire et secondaire n’étaient prescrits. Comme les connaissances et les pratiques de ces futurs enseignants sont éclectiques, notamment en raison des écoles qu’ils ont fréquentées, des enseignants qu’ils ont connus, des lectures personnelles et scolaires qu’ils ont réalisées ou de leurs intérêts et de leurs motivations à lire des œuvres littéraires, et que leurs intentions didactiques ne sont pas toujours claires et peu stabilisées, cette recherche a permis d’analyser la façon dont s’est construit leur rapport à la lecture littéraire et la façon dont ils perçoivent les élèves comme sujets-lecteurs.

[Lire la suite]

Études et résultats de recherche

Une démarche stratégique pour enseigner la littérature (Correspondance, 2009)

    • Notre projet d’élaborer une démarche stratégique d’enseignement de la littérature tente de redonner la lecture à l’élève, de lui faire retrouver ou découvrir le gout de la lecture et le plaisir de comprendre une œuvre. Dans la prochaine section, nous présentons l’origine théorique et pratique de la démarche, avant d’en exposer le déroulement. Une dernière section traitera des impacts de cette approche sur l’enseignement et l’apprentissage.[

[Lire l’article]

La poésie : un puissant moyen pour améliorer la littératie et valoriser la technologie (Ministère de l’Éducation de l’Ontario, 2007)
« Cette monographie traite du rôle important de la poésie dans l’amélioration des compétences en littératie et suggère divers moyens visant à rendre efficace l’enseignement de la poésie. Ces moyens sont notamment les applications créatives de nouveaux médias qui enrichissent et approfondissent les littératies que les élèves ont déjà acquises à l’extérieur de l’école par leur immersion dans les technologies numériques. »

[Télécharger la monographie PDF]

Compréhension et interprétation: deux composantes complémentaires de la lecture littéraire (Revue des sciences de l’éducation, 2003)
« Le flou conceptuel qui entoure la définition de la compréhension et de l’interprétation peut se répercuter sur les apprentissages des élèves qui confondant ces modes d’appréhension des textes, comprennent mal les consignes de lecture qui prescrivent tantôt l’un, tantôt l’autre. La revue des écrits que nous avons effectuée nous amène à proposer des distinctions qui pourront orienter les didacticiens et les enseignants dans l’enseignement de la lecture littéraire: le sens produit par la compréhension et la signification issue de l’interprétation se nourrissent l’un et l’autre, en concomitance, dans une dynamique qui redessine sans cesse la lecture du texte littéraire. »

[Télécharger l’article PDF]

Rapport à l’écriture, posture auctoriale et ouverture culturelle (Revue des sciences de l’éducation, 2007)
« En appréhendant quelques manifestations du rapport à l’écriture d’élèves de 10 ans, dans le cadre de la discipline littérature instituée à l’école primaire française depuis 2002, la contribution éclaire la manière dont ces élèves se représentent l’activité d’écriture, son apprentissage et les pratiques littéraires qui lui sont liées. L’évolution du rapport à l’écriture n’est pas sans effet sur la construction d’une posture auctoriale et sur l’ouverture culturelle. Cette ouverture est toujours liée au développement d’un rapport positif et conscient à la lecture/écriture littéraire. Ainsi peut se construire une approche culturelle de la littérature appelant le partage dans la communauté de lecteurs et d’auteurs qui se développe dans la classe de français. »

[Lire l’article]

Ressources pour l’enseignement de la lecture littéraire

Portail pour l’enseignement de la littérature (Université Laval)
« Sur ce Portail, vous pourrez avoir accès à deux types de ressources pédagogiques réalisées par les étudiants dans le cadre de leurs cours de didactique du français. D’une part, vous trouverez plusieurs séquences didactiques. Chacune explicite une démarche d’enseignement-apprentissage qui amènera les élèves du secondaire ou du collégial à lire, à comprendre, à interpréter et à apprécier un texte littéraire complet. D’autre part, vous pourrez consulter un répertoire critique de sites Internet jugés pertinents par les étudiants pour soutenir différents apprentissages en littérature. »

[Consulter les ressources du portail]

Portail pour l’enseignement du français au secondaire (Université Laval)
« Un lieu d’information, de formation et d’échanges entre praticiens de l’enseignement du français, au secondaire principalement ». Il comprend trois sections : des séquences d’enseignement et d’apprentissage, des documents pertinents, des hyperliens. »

[Consulter les ressources du portail]

Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD)
On trouve sur notamment le site du CCDMD un répertoire de ressources disciplinaires pour l’enseignement de la littérature au collégial et une section d’outils que les élèves pourront utiliser pour se préparer à l’Épreuve uniforme de français (ÉUF).

[Aller au site du CCDMD]

Articles du RIRE

Littérature à l’école : la question du choix des livres

    • « La question du choix des corpus littéraires soulève des opinions divergentes, tant du côté des enseignants que de celui des universitaires. Certains déplorent le fait que le MELS n’impose pas d’œuvres obligatoires, alors que d’autres saluent cette liberté accordée aux enseignants. Voici un bref survol des articles du dossier de La Presse. »

[Lire l’article]

La réussite en français chez les élèves québécois
Ce dossier porte sur l’enseignement-apprentissage du français et se destine principalement aux enseignants du primaire et du secondaire. Vous trouverez dans les rubriques de ce dossier une synthèse de Julie Myre-Bisaillon Ph. D. et Émilie Fontaine (Université de Sherbrooke), des publications récentes et des ressources issues de la recherche qui pourront inspirer vos pratiques en classe.

[Aller au dossier thématique]

Lire quotidiennement dans les écoles primaires et secondaires – Guide à l’intention du personnel scolaire
Le MELS a publié, en 2009, un document intitulé: Lire quotidiennement dans les écoles primaires et secondaires – Guide à l’intention du personnel scolaireComme son nom l’indique, ce document a été conçu pour les enseignants et il vise la promotion de la lecture quotidienne à l’école.

[Lire l’article]

Dernière modification : 29 juin 2018.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

2 commentaires

  1. Par Tweets that mention L’enseignement de la lecture littéraire — RIRE -- Topsy.com le 26 octobre 2010 à 5:12

    […] This post was mentioned on Twitter by Caroline Bégin and Véronique D'Amours, RIRE_CTREQ. RIRE_CTREQ said: [RIRE] En vedette: L’enseignement de la lecture littéraire – À lire : un article de Judith Émery-Bruneau (UQO) http://bit.ly/9EwdgT […]

    Commentaire inapproprié ?

  2. Par Judith Émery-Bruneau : publications, communications scientifiques et communications professionnelles | LEAD : Langages, environnements, apprentissage et développement le 28 mars 2014 à 23:54

    […] Émery-Bruneau, J. (2010). « Conceptions et pratiques personnelles et didactiques de la lecture littéraire d’étudiants en enseignement du français au secondaire » publié « En vedette » dans la page web du Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ). [en ligne] http://rire.ctreq.qc.ca/2010/10/lenseignement-de-la-lecture-litteraire/ […]

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)