Le développement des compétences langagières facilite l’apprentissage de la maitrise de soi, surtout chez les garçons

téléchargement (18)Texte traduit et adapté de Building language skills more critical for boys than girls, study finds, publié sur le site de l’Université d’État du Michigan le 22 septembre 2010
Le développement des compétences langagières semble faciliter l’apprentissage de la maîtrise de soi et, par extension, la réussite scolaire. Une étude étatsunienne a même révélé que les garçons qui ont de meilleures habiletés langagières ont plus de facilité à se contrôler que leurs homologues féminines et que les garçons dont le vocabulaire est moins riche.

Ainsi, on devrait encourager les tout-petits à « utiliser leurs mots pour résoudre des problèmes au lieu de traduire leur frustration par comportement inapproprié », selon Claire Vallotton, auteure principale de l’étude et chercheuse à l’Université d’État du Michigan.

« Les garçons ont besoin d’une attention particulière de la part des éducateurs et des enseignants pour les aider à acquérir des compétences langagières et à utiliser ces compétences pour contrôler leurs émotions et leurs comportements », explique Vallotton.

« Les garçons ont besoin d’une attention particulière de la part des éducateurs et des enseignants pour les aider à acquérir des compétences langagières et à utiliser ces compétences pour contrôler leurs émotions et leurs comportements. »

Cette étude qui paraitra dans le prochain numéro de la revue Early Childhood Research Quarterly est la première à montrer que les compétences linguistiques ont une influence plus importante sur la maitrise de soi chez des garçons que chez les filles.

Les chercheurs ont analysé les données recueillies dans le cadre de la National Early Head Start Research and Evaluation study d’enfants âgés de 1 an à 3 ans et de leur mère.

Comme des recherches antérieures l’ont montré, Vallotton et sa collègue Catherine Ayoub ont constaté que les compétences langagières – en particulier l’acquisition du vocabulaire – aident les enfants à contrôler leurs émotions et leurs comportements. De plus, les chercheuses ont noté que les garçons prennent plus de temps que les filles à développer leurs compétences langagières et la maitrise de soi.

Les chercheuses ont été surprises de constater à quel point les compétences langagières étaient importantes dans l’apprentissage de la maitrise de soi. Alors que les filles semblent avoir une capacité plus naturelle à se contrôler et à se concentrer, les garçons qui possèdent un vocabulaire étendu ont montré de façon significative qu’ils avaient de meilleures aptitudes d’autocontrôle que leurs pairs. Ces garçons ont même montré qu’ils peuvent mieux se contrôler que les filles qui ont un vocabulaire aussi riche qu’eux.

Vallotton insiste sur l’importance de tenir compte des recherches sur la petite enfance dans l’élaboration des politiques et des programmes : « Il importe de veiller à ce que les enfants construisent leurs compétences sociales et émotionnelles dès la petite enfance afin qu’ils puissent être prêts à apprendre à la maternelle et tout au long de leur parcours scolaire. On considère de plus en plus la maitrise de soi comme une compétence clé. »
Claire Vallotton, Catherine Ayoub (2010). Use your words: The role of language in the development of toddlers’ self-regulation. Early Childhood Research Quarterly, sous presse (résumé en ligne [PDF]).

Dernière modification : 6 décembre 2014.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)