Sur écran ou sur papier, les étudiants utilisent des stratégies d’apprentissage inefficaces


ipad_examTexte traduit et adapté de Research: Undergrads study ineffectively on computers, can improve, publié sur le site de l’Université du Nebraska-Lincoln le 10 août 2010.

En l’espace d’une génération, les étudiants ont troqué les surligneurs et les cahiers à anneaux pour l’ordinateur portable, le miniportable (netbook) et, maintenant, l’iPad.

Mais en dépit de la disponibilité et de l’utilisation de la technologie sur les campus, une nouvelle étude montre que la technologie à elle seule ne suffit pas à détourner les étudiants des habitudes qu’ils ont développées à l’ère du papier.

Une recherche, publiée dans le Journal of Educational Psychology, révèle que les étudiants ont tendance à adopter les mêmes stratégies d’apprentissage avec les technologies qu’avec les livres et les notes de cours imprimées. Ils recopient de grands extraits de verbatim, prennent des notes incomplètes ou linéaires, rédigent des résumés trop longs dans lesquels il est difficile de relier l’information et utilisent des stratégies de mémorisation comme la relecture ou le recopiage de notes.

Cette étude montre que les participants qui ont mobilisé des stratégies d’apprentissage telles que l’enregistrement de notes audio, la création de graphiques comparatifs, l’association d’idées et la réalisation d’activités pratiques sur écran ont obtenu des scores de 29 % à 63 % supérieurs à ceux de leurs homologues qui ont opté pour les stratégies qu’ils ont l’habitude d’utiliser.

Kenneth A. Kiewra, chercheur à l’Université du Nebraska-Lincoln et coauteur de l’étude, a développé une méthode appelée SOAR (qui signifie s’élever, prendre son envol en français) et qui consiste à :

– sélectionner les idées clés des cours et des lectures;
– organiser l’information à l’aide de tableaux comparatifs et d’illustrations;
– associer des idées pour créer des liens significatifs;
– réguler l’apprentissage par la pratique.

L’apprentissage se fait mieux quand l’information importante est distinguée de l’information moins importante; quand les idées sont organisées graphiquement et reliées entre elles; et quand l’apprenant autoévalue sa compréhension. (Kenneth A. Kiewra)

L’étude comportait deux expérimentations. La première consistait à interroger les étudiants sur la façon dont ils étudient des documents sur écran à l’aide des technologies. Pour la seconde expérimentation, les chercheurs ont demandé aux participants de lire un texte en ligne. Ensuite, à l’aide des technologies, les étudiants ont été invités 1. à créer des documents d’étude qui reflétaient leurs stratégies d’étude préférées (et probablement peu efficaces) ou 2. à utiliser en totalité ou en partie la méthode SOAR. Résultats : les étudiants qui ont utilisé la méthode développée par Kiewra ont obtenu de meilleurs résultats que leurs homologues.

Le chercheur, qui est aussi l’auteur de l’ouvrage Teaching How To Learn: The Teacher’s Guide To Student Learning (2009), croit que cette étude montre l’importance que les enseignants doivent accorder aux stratégies d’apprentissage. Dans un contexte où les étudiants consacrent de plus en plus de temps à apprendre avec un ordinateur, « les enseignants doivent les aider à apprendre des stratégies qui favorisent la réussite. Ils doivent leur faire prendre conscience que surligner, faire des résumés et apprendre par cœur ne sont pas des stratégies efficaces. »
Jairam, Dharmananda; Kiewra, Kenneth A. (2010). Helping students soar to success on computers: An investigation of the SOAR study method for computer-based learning. Journal of Educational Psychology, vol. 102(3), août 2010, p. 601-614 (résumé en ligne).

 

Creative Commons Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.0 Generic License   by  Charlotte90T 

Dernière modification : 6 décembre 2014.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 4,00 sur 5)

3 commentaires

  1. Par Tweets that mention Sur écran ou sur papier, les étudiants utilisent des stratégies d’apprentissage inefficaces — RIRE -- Topsy.com le 18 août 2010 à 12:16

    […] This post was mentioned on Twitter by Francois Guite, Lyonel Kaufmann, histoire, paula caterino, MilaSaintAnne and others. MilaSaintAnne said: RT @RIRE_CTREQ: [RIRE] Sur écran ou sur papier, les étudiants utilisent des stratégies d’apprentissage inefficaces http://bit.ly/aICDM8 […]

    Commentaire inapproprié ?

  2. Par Jean-Sébastien Dubé le 18 août 2010 à 12:54

    Article intéressant…

    Détail: Vous mentionnez que la méthode de M. Kiewra se nomme « SOAR » et traduisez ce terme par « orme ». Or, « orme » est plutôt la traduction de « elm » en anglais.

    « Soar » est un verbe qui signifie « s’élever, monter, s’élancer vers les cieux ». Comme l’apprenant qui suit cette méthode, peut-on supposer…

    Merci pour les références.

    Commentaire inapproprié ?

  3. Par Véronique D'Amours le 19 août 2010 à 8:02

    Je vous remercie d’avoir porté à ma connaissance cette erreur. Je viens d’apporter la correction que je avez suggérée.

    Véronique D’Amours

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)