L’éducation aux médias au primaire comme outil de prévention contre le tabagisme et la consommation d’alcool

téléchargement (27)Texte traduit et adapté de ‘Media Detective’ Tool Empowers Children to Skirt Alcohol and Tobacco Marketing Messages, publié sur le site de Washington State University le 23 août 2010.
Une étude publiée dans la revue Pediatrics montre qu’il est possible de prévenir la consommation d’alcool et de drogue en enseignant aux enfants à utiliser leur jugement critique par rapport à la publicité.

L’étude, menée par Erica Weintraub Austin de l’Université d’État de Washington, révèle qu’un programme de deux semaines permet de stimuler l’esprit critique d’élèves de la 3e à la 5e année. Au terme du programme, la chercheuse et son équipe ont noté une diminution de leurs intentions liées à la consommation d’alcool et de tabac, en plus d’une augmentation du sentiment de confiance à refuser de ces substances.

« Nous sous-estimons l’intériorisation des messages publicitaires par les jeunes, constate la chercheuse. Cela peut influencer leurs choix de consommation plus tard. Par exemple, les enfants qui associent le tabagisme à la popularité et à l’indépendance voudront peut-être s’allumer une cigarette lorsque l’occasion se présentera. »

« Les publicitaires investissent beaucoup d’argent dans la recherche pour faire en sorte que leurs messages attirent l’attention des jeunes. Pour cette raison, les enfants ont besoin de comprendre très tôt que les publicités ne sont pas nécessairement conçues avec les meilleures intentions. Cela signifie que les enfants peuvent et doivent apprendre à ne pas tenir compte de l’effet de la publicité sur leurs émotions. »

Selon Austin et ses collègues, les gens internalisent ou rejettent les messages des médias par le biais d’un processus qui est en partie logique et en partie émotionnel. Apprendre aux enfants à reconnaître que les messages publicitaires font appel à leurs émotions peut les aider à avoir une réaction plus logique par rapport à ceux-ci.

Les chercheurs ont réparti aléatoirement plus de 600 enfants d’écoles primaires dans le groupe expérimental et le groupe témoin. Les enfants du groupe expérimental ont suivi le programme « Média-inspecteur » (Media Detective). Les chercheurs ont constaté que les élèves du groupe expérimental qui avaient déjà consommé de l’alcool ou du tabac ont, après la formation de deux semaines, manifesté significativement moins l’intention d’en faire à nouveau l’expérience. Ils ont aussi démontré une meilleure capacité à refuser ces substances que les élèves du groupe témoin. Enfin, les résultats de l’étude révèlent que le programme a particulièrement aidé les garçons.
Janis B. Kupersmidt, Tracy M. Scull, Erica Weintraub Austin (2010). Media Literacy Education for Elementary School Substance Use Prevention: Study of Media Detective, Pediatrics, publié en ligne le 23 août 2010 [résumé en ligne].

Dernière modification : 6 décembre 2014.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)