Téléphone intelligent rime-t-il avec enfant intelligent?

imagesTexte traduit et adapté de Do Smart Phones = Smart Kids?, publié sur le site de Common Sense Media le 21 avril 2010.

Le 21 avril dernier, Common Sense Media a publié « Do Smart Phones = Smart Kids? », un livre blanc qui traite des impacts – bons comme mauvais – de la technologie mobile sur les enfants, les familles et à l’école. Le document rassemble les statistiques de travaux d’éminents chercheurs et des études de cas qui mettent en valeur les possibilités et les enjeux de l’utilisation de la technologie mobile par les enfants.

Principales conclusions du livre blanc

    – En 2009, 75% des adolescents possédaient un téléphone cellulaire et le document met en lumière le fait que son usage se développe encore plus rapidement chez les jeunes enfants. Ces appareils de poche sont en train de devenir des mini-ordinateurs, permettant aux utilisateurs d’envoyer des SMS, de télécharger des applications et d’accéder à des ressources n’importe où n’importe quand. De nombreux enfants profitent de ces possibilités;

– Chaque mois, un adolescent étasunien envoie ou reçoit plus de 3 000 messages SMS en moyenne;

– Alors que l’ordinateur demeure encore le principal moyen utilisé pour aller sur le Web, environ un adolescent sur quatre se branche via d’autres appareils comme le téléphone cellulaire, la console de jeux et les jeux vidéo portables.

Les téléphones portables et les appareils numériques portables peuvent apporter de nouvelles possibilités éducatives et créatives pour les enfants. Cependant, ils peuvent aussi devenir des sources de distraction et amener une réduction de la sphère de la vie privée, affirme James Steyer, PDG et fondateur de Common Sense Media. Mais peu importe si leur impact est positif ou négatif, les téléphones mobiles et les appareils numériques portables ne vont pas disparaître.

Steyer poursuit : « En tant que parents, enseignants, gestionnaires d’entreprise et décideurs, nous devons prendre des mesures pour veiller à ce que les enfants puissent bénéficier des avantages de la technologie mobile et des médias numériques, tout en les protégeant contre leurs conséquences négatives potentielles. »

Quelques recommandations

– Parents, réfléchissez à savoir quand votre enfant a besoin d’un téléphone portable, à établir des règles et des limites quant à son utilisation;

Enseignants, dans un esprit d’éducation à la citoyenneté, enseignez l’utilisation des technologies dans les écoles primaires pour que tous les enfants aient la chance d’apprendre à utiliser de façon sécuritaire, intelligente et responsable les technologies numériques et mobiles;

Gestionnaires d’entreprise, prenez une responsabilité élargie des applications et des produits que vous offrez;

Décideurs politiques, soyez des bâtisseurs et créez des programmes d’éducation à la citoyenneté et à la culture numérique destinés à l’école ainsi qu’à la communauté, offrez de la formation continue pour les éducateurs et développez un secteur d’activité spécifique pour la culture numérique ».

[Téléchargez le livre Do Smart Phones = Smart Kids?]

Common Sense Media (2010). Smart Phones = Smart Kids? The Impact of the Mobile Explosion on America’s Kids, Families, and Schools, 16 p., en ligne (PDF).

Dernière modification : 18 novembre 2014.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)