Une recherche établit un lien entre l’épuisement scolaire des adolescents et l’épuisement professionnel des parents

Texte adapté et traduit de l’anglais de , publié sur le site de l’Academy of Finland le 14 janvier 2010
L’épuisement scolaire est un stress chronique relatif à l’école qui se manifeste par de la fatigue, une attitude cynique par rapport à l’école et un sentiment d’impuissance en tant qu’élève. La première recherche portant sur l’association entre l’épuisement scolaire et l’épuisement professionnel des parents a été menée par l’Academy of Finland’s Centre of Excellence in Learning and Motivation Research dans le cadre du projet FinEdu.

Les données utilisées pour la recherche ont été cueillies auprès de 515 élèves âgés de 15 ans et de leurs 595 parents. Les résultats montrent que les épisodes d’épuisement professionnel ont été partagés dans les familles. « Les épisodes d’épuisement professionnel ont été partagés plus particulièrement par les adolescents et les parents du même sexe, soit entre les filles et les mères et entre les fils et les pères. Le parent du même sexe semble servir de modèle pour le développement de l’épuisement professionnel », affirme la professeur Katariina Salmela-Aro qui a dirigé la recherche.

Selon le professeur Salmela-Aro, « L’épuisement professionnel des parents peut également être perçu comme un style négatif d’éducation parentale et comme une perte d’intérêt et d’implication dans la vie des adolescents. » Les résultats ont montré qu’il y a un lien entre les soucis financiers de la famille et le niveau d’épuisement partagé. « Plus les soucis financiers préoccupent la famille, plus le niveau d’épisodes d’épuisement est élevé. C’est un résultat important compte tenu de l’impact potentiel de l’étude en cours sur le bien-être des familles et des jeunes.  »

Les transitions scolaires : un défi majeur pour les adolescents

La recherche menée dans le cadre de ce projet a également examiné les trajectoires du bien-être et du mal-être en relation avec les phases de transition à l’école. Il semble que quitter une école primaire pour une école secondaire est une étape très difficile pour beaucoup de jeunes et que cela les expose à des changements relatifs à la motivation et au bien-être.

Dans le cadre du projet FinEdu, 687 écoliers ont évalué chaque année pendant quatre ans leur satisfaction quant à leur vie en général à compter de la neuvième année (qui équivaut à 2e secondaire au Québec). Environ deux tiers des répondants ont déclaré qu’ils étaient satisfaits de leur vie et les chercheurs ont noté que ce bien-être a été constant tout au long de l’étude. Toutefois, environ un adolescent sur trois a vécu des changements sur le plan de la satisfaction en lien avec les changements qui sont survenus pendant ses transitions scolaires. Parmi ces adolescents, environ un sur cinq a aussi déclaré une diminution de son bien-être. Cependant, à peu près le même nombre a signalé une augmentation de son bien-être après une phase de transition scolaire.

« La transition réussie à l’école se traduit par une augmentation du bien-être, qui à son tour, prédit un niveau plus élevé d’engagement scolaire. C’est une conclusion importante de notre étude », conclut Katariina Salmela-Aro.
Salmela-Aro, K., Tynkkynen, L. & Vuori, J. (2009).  Adolescents’ future education-related personal goals, concerns, and internal motivation during the “Towards Working Life” group intervention. European Journal of Developmental Psychology, en ligne.

Katariina Salmela-Aro & Lotta Tynkkynen (2010). Trajectories of Life Satisfaction Across the Transition to Post-Compulsory Education: Do Adolescents Follow Different Pathways? Journal of Youth and Adolescence prépublication en ligne.

Salmela-Aro, K. & Tuominen-Soini, H. (2009). Adolescents’ life satisfaction during the transition to post-comprehensive education: antecedents and consequences. Journal of Happiness Studies, en ligne.

Dernière modification : 26 février 2016.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

2 commentaires

  1. Le lien « School burnout among adolescents shows correlation with parental work burnout », ne fonctionne pas.

    Commentaire inapproprié ?

  2. Par François Guité le 17 février 2010 à 10:32

    Le lien a été corrigé. Merci de nous signaler cette défectuosité que nous n’avons pas immédiatement perçue au moment où l’adresse internet a été modifiée. Toute collaboration est appréciée.

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)