Avoir des amis pourrait contrer l’augmentation de l’obésité chez les jeunes

Texte adapté et traduit de l’anglais de Friendship May Help Stem Rise of Obesity in Children, Study Finds, publié sur le site Science Daily le 11 janvier 2010.

Les parents sont parfaitement conscients de l’influence des amis de leurs enfants sur leurs comportements comme leur façon de s’habiller, de se coiffer, leur consommation d’alcool ou de tabac.

Une nouvelle étude menée en laboratoire a montré que le fait d’avoir des amis pourrait aussi influencer les habitudes alimentaires des adolescents.

Source de l’image : Shutterstock GagliardiPhotography

« Par exemple, prenez une personne qui a l’habitude d’être seule à la maison après l’école et qui mange par ennui » , explique Sarah-Jeanne Salvy, responsable de l’étude et professeur-adjoint de pédiatrie à l’Université de Buffalo au département de médecine comportementale.

« Mais ce jour-là, un ami lui propose de venir jouer chez lui et elle socialise au lieu de manger. Dans ce cas, la socialisation agit comme un substitut à la nourriture. L’identification de substituts offre une avenue potentielle pour réduire les comportements qui peuvent mener à l’obésité.

« Nos résultats soulignent l’importance de considérer le réseau social de l’enfant dans les recherches sur la motivation des jeunes à manger », poursuit Mme Salvy.

« Les tentatives précédentes d’identification de substituts à la nourriture et à l’activité de manger n’ont pas été très concluantes. À notre connaissance, aucune recherche n’a encore tenté de savoir si les interactions sociales peuvent être considérées comme un substitut à l’alimentation chez les enfants ».

L’étude est publiée en ligne dans le dernier numéro de la revue Annals of Behavioral Medicine .

Sarah-Jeanne Salvy, Lauren A. Nitecki and Leonard H. Epstein (2010). Do Social Activities Substitute for Food in Youth? dans Annals of Behavioral Medicine, en ligne à cette adresse .

Dernière modification : 4 août 2021.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Un commentaire

  1. Par Tweets that mention Avoir des amis pourrait contrer l’augmentation de l’obésité chez les jeunes (Science Daily, 2010) — RIRE -- Topsy.com le 14 janvier 2010 à 7:02

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)